Retour à Protestantisme et société

Retour à l'accueil

De quoi se mêlent les Eglises ?

Par le pasteur Jean-Arnold de Clermont,
président de la Fédération protestante de France (1999- 30 juin 2007)

15 juin 2006

N’est-ce pas à chaque chrétien, personnellement, de participer aux débats de société ? La laïcité n’impose-t-elle pas aux Eglises un devoir de réserve ? En prenant publiquement la parole ne favorisent-elles pas le communautarisme ? Les convictions chrétiennes ne doivent-elles pas rester du domaine privé ?… Que n’entend t’on pas sur ce sujet, jusqu’à l’affirmation péremptoire du « Rendez à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu » interprétée comme un devoir pour les croyants de se taire dès qu’il s’agit de la vie publique.

Le défi d’une parole publique.

Or, les chrétiens sont confrontés à un triple défi : Dire l’évangile ! Comme une parole qui s’impose à eux et qu’ils ne peuvent garder pour eux seuls, quand bien même elle serait en rupture avec la société. Participer à la construction d’une société plus juste et plus humaine, en partageant les richesses qu’ils puisent dans la Parole de Dieu. Prier avec intelligence pour ce monde qui est placé sous le regard de Dieu.

En tout cela, protestants, nous privilégions l’écoute et le débat. L’écoute de la parole de Dieu partagée, et le débat le plus ouvert possible. Le débat est particulièrement important en période politique intense comme celle qui précède des élections.

C’est pourquoi la Fédération protestante de France propose aux Eglises locales, aux associations, comme à tous ceux, intéressés, onze dossiers pour participer aux débats qui devraient, à son avis, irriguer la vie politique ; des sujets importants pour un monde plus humain ; d’autres seraient peut-être nécessaires… N’hésitez pas à le dire…

Pour quoi faire ?

La Fédération protestante de France ne roule pas pour un parti ; en revanche, elle se méfie des campagnes électorales qui passent à côté de l’essentiel, et se focalisent sur des questions purement politiciennes. Aussi propose-t-elle aux Eglises locales et aux associations d’organiser des débats publics autour de sujets qu’elle juge essentiels dans notre société.

Des débats peuvent être organisés en interne pour approfondir le rapport entre la parole de Dieu et l’engagement des chrétiens sur les sujets concernés ; mais c’est aussi une incitation à sortir de nos murs, une occasion d’ouverture œcuménique et d’ouverture à bien d’autres associations intéressées. Voilà l’opportunité de rencontrer des candidats aux élections, des responsables politiques ou syndicaux…

Dans ces dossiers, vous ne trouverez pas de solutions toutes prêtes, d’élaborations doctrinales, mais des éléments de réflexion vous permettant d’aller plus loin.

Nous attendons vos contributions dans « l’espace débat » propre à chaque thème ; non pour en faire des déclarations publiques mais pour s’offrir les uns aux autres nos propositions pour une société plus attentive à la parole de Dieu, plus juste et plus humaine. C’est de cela que la Fédération protestante de France doit être porteuse publiquement dans notre société en quête de sens.